PODCASTS

Faut-il absolument planter à la Sainte Catherine

Podcast de la Sainte-Catherine

Pour l’association Arbrissel, La Sainte-Catherine, c’est l’anniversaire de sa création. Mais pour tout le monde, c’est aussi le jour désigné pour planter arbres et arbustes. Mais est-ce vraiment impératif de le faire ce jour là dans notre Pays Loudunais.
Pour avoir réponse à cette question et ses implications, Boris a interrogé Pierre Badin.

Pierre Badin, passionné de nature et par nature depuis son plus jeune âge est l’un des techniciens botanistes de l’association ARBRISSEL.

Nota : Considéré les impératifs actuels de la crise sanitaire, cet entretien s’est fait par téléphone.

Bonne écoute


Plantation d'un arbre sous l'égide d'ARBRISSEL
Photo: Claude Pouzin – Plantation d’un arbre au Collège de Saint-Jean-de-Sauves

Tout le monde connaît le dicton : « A la Sainte-Catherine, Tout bois prend racine ». Ou encore sa variante : « De tout bois l’on fait racine ». Alors doit-on suivre ce dicton à la lettre et dévaliser les jardineries pour garnir son jardin?

L’avis de nos botanistes

Ne pas suivre ce dicton à la lettre est bien ce qu’ils conseillent. Si la Sainte-Catherine a été choisie comme date pour le rassemblement annuel des membres d’ARBRISSEL, cela n’était simplement que pour marquer la date en lien avec son aura populaire.
Planter en cette période de fin d’année ne se limite donc pas à une date précise mais plutôt à une période privilégiée pour effectuer ce type de travaux.

En Loudunais, comme dans d’autres régions au climat similaire, est admis que la période se situant de la mi-novembre à la mi-décembre (soit : par extension autour de la Sainte-Catherine) était idéale pour la plantation d’arbres et arbustes.
Certaines espèces peuvent encore être plantées en début d’année (notamment janvier ou février). Mais alors un autre dicton intervient :
« Tout arbre planté à la Saint-Maur (15/01) périra sans avoir pris racines ».
Ou encore :
« Il est trop tard à la Saint-Pépin (21/02) pour planter les arbres à pépins ».

Plantation à racines nues

Il s’agit bien là de la plantation dite « à racines nues ». Car aujourd’hui bon nombre d’espèces sont vendues en container et supportent donc de plus larges époques de plantation.
Pour planter à racines nues, il est bon de préparer le plant dans les règles de l’art : raccourcir certaines racines et procéder à une opération dénommée « pralinage ». Elle consiste à enduire les racines d’une couche d’argile (additionnée autrefois de bouse de vache) comme on le pratique en jardinage pour les poireaux.

Les bonnes conditions

Outre donc le choix de la période, d’autres paramètres interviennent.
– Le choix du sol en fonction de la variété à planter.
Pour ce faire consulter la page de notre site « selon les sols ».
– Les conditions liées au climat du moment choisi pour la plantation : pluies abondantes (pouvant stagner dans le trou de plantation), jours de grand gel et autres aléas climatiques.
Quant aux périodes lunaires, nous évoquerons ce sujet controversé dans un prochain article.

Il ne nous reste plus que vous souhaiter de bonnes plantations avec ou sans dicton. Et de profiter longtemps de vos arbres selon les saisons.


A propos de la Saint Cochon

A la Sainte-Catherine, le cochon couine »

Fait moins connu et relaté par quelques anciens de nos régions, il arrivât que la Sainte-Catherine eut aussi pour nom « la Saint-Cochon ». En effet, les grands froids étant arrivés ou proches, on en profitait pour faire ses provisions d’hiver (tout en profitant du froid pour la conservation en salaisons ou tinettes). On tuait alors cet animal où « tout est bon ». Cela dit, bien que choisi par tradition, le jour n’était point la norme. La période pouvait s’étendre de la Saint-Martin (?) aux premières semaines de janvier.

En marge : Pourquoi Catherine est-elle devenue Sainte…

C’est au IVe siècle que vivait Catherine d’Alexandrie. Usant de son érudition, elle s’employa à convertir au christianisme les païens les plus réticents. L’empereur romain Maxence la demanda en mariage. Elle refusa. Elle mourut donc en martyre sur ordre son prétendant.

 

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
error: Content is protected !!