ActualitésTraditions et Vie locale

Mon beau sapin

Petite histoire du conifère de Noël

Si l’histoire nous indique la date de la première célébration de la naissance du Christ comme étant le 25 décembre 354, la coutume de lui associer un sapin est née dans l’Est de la France au Moyen-Age.
Ceci dit elle venait se superposer aux traditionnelles réjouissances païennes ancestrales liées au solstice.

Comme l’arbre du Paradis

Par association le beau conifère devenait l’égal de l’arbre du paradis sur lequel de multiples délices venaient s’y accrocher.
La duchesse d’Orléans, Héléne de Mecklenmbourg, l’introduisit aux Tuileries ; mais c’est après la guerre de 1870 que la pratique se généralisa en France.

Par contre ce n’est qu’en 1841 que les Anglais découvrent le sapin de Noël.
On doit cela au Prince Albert, mari de la reine Victoria qui osa introduire cette “mode allemande” dans le château de Windsor.

Les premières cartes de Noël

Et pour la peine, c’est en 1846 que les premières cartes de Noël, sous l’impulsion de Sir Henry Cole, apparaissent dans la ville de Londres, et connaissent un succès inouï avec 1000 cartes vendues à 1 shilling…

A noter que dans la véritable “tradition chrétienne l’arbre ne doit pas être érigé avant la veille de Noël et doit être enlevé douze nuits plus après, pour l’Épiphanie”.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
error: Content is protected !!