Actualités

Quel temps fera-t-il ?

Les indices de décembre

Les dictons et leur usage et croyances ont longtemps fait le quotidien des paysans. Car, rappelons-le pendant des siècles, le monde était principalement rural.

Des grands poètes aux paysans

L’antiquité a été fertiles en poètes mettant leurs talents au service des paysans. Pour exemple « Les travaux et les Jours » d’Hésiode ou encore plus connu « Les Géorgiques » de Virgile.
Mais par la suite, ces grands poètes ont laissé la place à ceux à qui leurs poèmes s’adressaient.
Basés sur de simples constats, ils s’enrichissent au fur et à mesure des siècles.
Dès l’apparition de l’imprimerie et du « savoir lire » la tradition alors orale de transmission des dictons se fait alors plus communément par écrit.
On les retrouve alors dans les almanachs, sur les calendriers et dans la presse.

Nous en avons collectionné quelques-uns concernant le mois de décembre.
Au final, que peuvent-ils révéler de notre préoccupation actuelle sur le changement climatique?

(1er) Lorsque Saint Eloi a bien froid, quatre mois dure le grand froid.
Au temps de l’Avent, les coqs chantent par tous les temps.
Tel avent, tel printemps.
La neige des Avents a de longues dents.

(4) A la Sainte Barbe, soleil peu arde.
Pour la Sainte Barbe, l’âne se fait la barbe (son poil d’hiver).

(6) A la Saint Nicolas, l’hiver est souvent las.
Neige à la Saint Nicolas donne froid pour trois mois.
Le jour de la Saint Nicolas décembre est le moins froid.
Saint Nicolas marie les filles avec les gars.

(7) Quand Saint Amboise voit neiger, de dix huit jour de froid, nous sommes en danger.

(8) Notre Dame de l’avent, pluie et vent ; tire ton bonnet jusque sur tes dents.
A la Sainte Julie, le soleil ne quitte pas son lit.

(21) A la Saint Thomas, les jours sont au plus bas.

(25) Lune de noël gouverne le temps jusqu’à la Saint Jean.
Claire nuit de noël, claire javelle.
Vent qui souffle à la sortie de la messe de minuit, dominera l’an qui suit.
Quand Noël se trouve être un dimanche, les ennuis de l’hiver viendront en avalanche.
Quand Noël tombe un lundi, adieu abeilles et brebis ; de quatre boeufs vends-en deux et demi, mets l’argent en blé, tu gagneras par moitié.
Quand Noël tombe un jeudi, charrettes et boeufs tu peux vendre ; mais s’il tombe un vendredi, le blé roule par les cendres.

Si vous en connaissez d’autres, vous pouvez nous les transmettre pour les ajouter à notre liste…

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
error: Content is protected !!