Actualités

Les asperges sauvages

Un délice printanier de connaisseur.

Arrivées désormais avant les fêtes pascales, les asperges cultivées par nos producteurs locaux sont très appréciées en tant que parmi les premiers légumes de saison.
Cependant, certains fin gourmets et amateurs de plantes sauvages attendent le moment où les asperges vertes pousseront en lisières de bois, haies naturelles et chemin forestiers.

Cultivées depuis la plus haute antiquité, et représentée par exemple dans les pyramides d’Egypte, l’asperge, comme beaucoup d’autres plantes a su s’évader vers d’autres lieux, graines portées par le vent ou transportées par les oiseaux.

Il en existe différentes variétés, la plupart étant comestibles. Les turions émergent au printemps et sont très prisés par ceux qui ont su repérer leurs habitats à la saison précédente… Oh, la chose est facile vu qu’elles repoussent régulièrement au même endroit et sur la même racine. Une tige jaunie et desséchée en indique la présence.

Il est parfois nécessaire de visiter les lieux à un ou plusieurs jours d’intervalle. On coupe ou casse alors la jeune tige au plus près du sol, sinon en laissant quelques dizaines de centimètres selon la grandeur de la tige et son état de croissance.

On peut la consommer en légume, salade, soupe ou condiment (en les faisant sécher comme le faisaient autrefois les gitans).
Mais voici une recette que réalisait mes parents avant l’ère de la grande consommation…
A découvrir dans notre rubrique RECETTES

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
error: Content is protected !!