ActualitésFaune

Elle « bouteboute », c’est notre huppe fasciée

La huppe fasciée est un oiseau célèbre dans nos campagnes. Son appellation commune est la « bouteboute »

Un oiseau aux aspects très caractéristiques

La Huppe fasciée est un oiseau dont la morphologie, le plumage et le chant sont caractéristiques. Excluant ainsi (en Europe) toute confusion avec d’autres espèces.

Facilement reconnaissable, cette coquette avec sa huppe sur la tête, la couleur chatoyante de ses plumes et son bec courbé, elle « pupule » de façon répétée : houp-ou-houp.
C’est donc son chant qui serait naturellement à l’origine de son surnom local. Et qui la rend si sympathique auprès de tous.
En début de saison, son chant s’additionne souvent à celui du coucou.

Un nid très simple

Pour nicher, la huppe utilise fréquemment des trous de mur (aussi appelés « creux de murs »), des tas de pierres ou de bûches.
Le nid est réduit à sa plus simple expression. Les œufs (entre 5 et 8) peuvent même être tout simplement posés au fond de la cavité.

Une chasse particulière

Elle chasse au cours d’une progression saccadée, interrompue de haltes servant à repérer ses proies (larves et arthropodes).
Ces dernières sont capturées après sondage du bec dans le sol ou directement happées à la surface.

Vous l’entendrez certainement lors de vos escapades en forêt de Scévolles ou en promenades dans de nombreux sentiers de notre pays.

La Huppe fasciée, au nom scientifique pour le moins imagé de Upupa epops est présente dans le pays Loudunais d’avril à septembre.

> Intéressé par les oiseaux de notre région. Ecoutez le podcast de Patrick.

> A consulter : la liste des espèces patrimoniales

>A lire : le coucou fait jaser la campagne

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page