Arbres en Loudunais

Poiriers

Comment les reconnaître
Ses feuilles sont lisses, cordées et d’un vert tendre.
Son tronc, foncé, présente avec le temps de nombreuses « écailles » verticales très caractéristiques. Ses fruits, les poires, sont de couleur et de forme très variées
C’est l’arbre le plus haut parmi les fruitiers de nos jardins

Qualité
Son bois possède des qualités remarquables appréciées des tourneurs. Ses fruits à couteaux et à cuire sont parmi les plus savoureux qui soient.

Usages
Boissons, compotes, eaux de vie, poirillons au vin ou confits, séchés … La liste des réalisations culinaires serait longue et non exhaustive.
Les sculpteurs et graveurs sont friands de ce bois au beau poli. Les menuisiers locaux en ont surtout fait des pieds de chaises et de tables ainsi que des secrétaires et autres petits meubles précieux.

Commentaire / Anecdote
Là encore, les vieilles variétés rustiques disparaissent au profit de poiriers plus fructifères aux gros fruits. Les poirillons et autres poires d’hiver sont bannis inexorablement, comme les poires de curé. Il est temps de repenser à planter ces variétés non pas tant pour leurs fruits que pour leur décoration et la qualité de leur bois.
Ce sont souvent dans les jardins de curé qu’ont été transmises les variétés anciennes aux noms évocateurs.
Deux poiriers séculaires sont recensés à Primery et à Renoué.
Il est temps de redécouvrir une spécialité locale : les poirillons cuits au sirop

Implantation
Arbrissel suggère de replanter de vieilles variétés de poires dures.
Les terrains propices sont des terres profondes, argileuses et fraîches, à faible taux de calcaire.

Les jardins de curé et les cures sont des lieux idéaux pour planter un poirier. Possédant comme le cormier une belle silhouette décorative, il peut, planté sur un talus, orner un sentier creux dans un vallon frais.

 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page
error: Content is protected !!