Arbres en Loudunais

Amandier

Comment les reconnaître
Ses fleurs blanches sont les secondes à s’ouvrir au cœur de l’hiver (après le cornouiller mâle).
Le tronc est noir, torsadé et souvent incliné. Les feuilles ressemblent à celles du pêcher. Le feuillage est d’un vert brillant et clair. Les amandes ne ressemblent à aucun autre fruit.

Qualité
Grande longévité et rusticité de l’arbre surtout de l’amandier amer. Les amandes des amandiers doux sont très prisées L’amandier amer est un porte-greffe réputé pour l’amandier doux et pour le pêcher et l’abricotier, idéal pour les terres calcaires que redoutent ordinairement ces derniers.

Usages
Les amandes douces sont largement utilisées dans la confiserie et la pâtisserie. Les amandes amères sont très recherchées en pharmacie (huiles essentielles).

Commentaire / Anecdote
L’amandier amer, grâce à ses qualités de porte-greffe, était planté sur le domaine public dans toutes les Communes du Loudunais. Ainsi, chaque jardinier pouvait prélever des plants pour y greffer les greffons de son choix. Comme pour le cornouiller, le Loudunais est une zone privilégiée pour l’établissement de ce magnifique arbre méditerranéen. On en trouve des sujets de plus de 200 ans. Il s’agit de la zone la plus septentrionale où l’arbre fructifie d’une manière importante. Il fut même tellement abondant autrefois dans le Loudunais que le fermage de certaines fermes locales se payait au 17e siècle en boisseaux d’amandes. Et ce n’est pas le seul cas de végétaux typiquement méditerranéens qui réussissent en loudunais; alors, autant en profiter.

Implantation
Il affectionne particulièrement les terres calcaires sèches. Les terres de groie sont privilégiées ainsi que les aubues. Il croît assez vite et plutôt en hauteur.
Son port, majestueux, et son tronc vrillé en font un très bel arbre d’ornement Sa longévité et sa rusticité plaident pour une implantation durable.

Implanté sur un talus, il rend majestueut un sentier creux de randonnée pédestre. Il met également en valeur un beau muret en tuffeau et peut y être accolé sans risque de dommage (l’amandier possède pour toute racine un énorme pivot qui s’enfonce à la verticale).

 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
error: Content is protected !!