Jardinage au naturel

La botanique au Jardin des Plantes de Paris

Au fil des siècle la botanique a évolué. Les classification présentes dans les pages de ce site le démontrent.
Mais petit détour vers le jardin des plantes de Paris.

En 1824, Desfontaines replante l’École pour suivre les perfectionnements de la méthode de Jussieu.

Puis Brongniart, en 1843, organise le jardin selon son propre système encore inspiré de celui de Jussieu. Enfin, entre 1954 et 1957, Guillaumin et Guinet mettent en place le système du botaniste allemand Engler.

Aujourd’hui l’organisation du jardin s’inspire directement de l’arbre de l’évolution des végétaux publié en 2009 par une équipe internationale de botanistes, l’ APG III.

A chaque remaniement de l’École de Botanique, certains spécimens remarquables n’ont pu être déplacés en raison de leur taille.
Conservés à leurs emplacements d’origine, ils se retrouvent donc disséminés en dehors de l’ordonnancement scientifique du jardin.

Le plus célèbre d’entre eux, le Pin noir planté par Jussieu en 1774, est toujours présent au centre du jardin botanique de Paris.

Tournefort, Joseph Pitton de. Eléments de botanique, ou. Méthode pour connaître les plantes … Tome L Paris, Imprimerie royale, 1694.
© Bibliotheque centrale Muséum national d’Histoire naturelle, Paris 2009

Tournefort donnant une leçon de botanique au Jardin du Roy

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page