Arbres et arbustes

L’amandier

Prunus amygdales

Arbre de la famille des Rosacées, genre Amygdalacées (de son nom latin, Amygdalls), ou Prunus (Abricotier, Amandier, Cerisier, Laurier-cerise, Merisier, Pêcher, Prunier).

Ils ont en commun de produire une drupe charnue (communément appelé le fruit) provenant d’un seul carpelle, qui enveloppe un noyau.

Origine :

Moyen-Orient, Grb. Taille maximale : 12 m. Habitat : l’amandier est plutôt « méditerranéen ».

Il aime les positions ensoleillées. résiste bien à la sécheresse (50 à 60 mm d’eau par mois pour se développer lui suffisent), mais craint les gelées printanières.
Durée de vie : plus de 100 ans C’est l’arbre fruitier le plus durable.
Mais sa production s’épuise rapidement.

Écorce : gris·brun et fissurée, s’écaille en petites plaques.
Feuilles caduques, simples, alternes, soutenues par un court pétiole, longues de 7 à 12 cm, lancéolées et étroites, au bord finement dentelé.
Leur couleur est vert Intense à la face supérieure et grisâtre à la face inférieure.
Floraison précoce (février-mars). Les fleurs apparaissent avant les feuilles. Elles sont souvent groupées par deux, atteignent un diamètre de 5 cm et ont un calice rougeâtre et une corolle blanche ou légèrement rose. Celle-cl a 5 pétales et renferme de nombreuses étamines.

Fruit :

le fruit est une drupe ovale, verte et veloutée. La partie charnue (la chaire du fruit) n’est pas consommable. Elle entoure une coque ligneuse et criblée de trous, dure ou fragile, à l’intérieur de laquelle sont logées une ou plusieurs graines comestibles, enveloppées dans un fin tégument couleur cannelle. Utilisation : on distingue la variété sativa qui produit l’amande douce consommable et la variété amara.

L’amande douce est consommée fraîche, séchée ou sous forme de pâte, et fournit une huile utilisée en cosmétique et en pharmacie. L’amande amère renferme de l’amygdasoslde, engendrant au broyage de l’acide cyanhydrique, produit particulièrement toxique, mais utilisé en médecine.

Le dicton: Pour la Sainte-Berthe (4 juillet), Se cueille l’amande verte, Si elle n’est pleine que de lait, Il faut laisser mûrir le blé.

L’amandier en Terre Loudunaise

La Communauté de Communes du Pays Loudunais en partenariat avec diverses associations dont Arbrissel a proposé diverses animations autour de l’amandier.
Objectifs:
· Sauver les derniers amandiers centenaires du Loudunais
Replanter de jeunes amandiers
Promouvoir un arbre emblématique


Paru dans la « Feuille Arbrissel » N°09
Pour les informations contenues, tenir compte de la date de parution de cet article.

Consulter également la rubrique « Arbres Remarquables » >Consultez également la rubrique Fiche descriptive des arbres et arbustes

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
error: Content is protected !!