Arbres et arbustes

Les Saules

Salix - salicacées

Il existe plus de 300 espèces de Saules et de nombreux hybrides.
Arbres et arbustes ont des feuilles caduques, longues, fines, altemes, ovales ou lancéolées. Les fleurs sont les chatons. Les saules sont souvent dioïques, avec des chatons mâles et femelles. Le port de l’arbre est majestueux et gracieux. L • écorce du tronc est claire et profondément nervurée avec l’âge. Le bois est blanc et léger ; la flexibilité des jeunes rameaux est excellente pour la vannerie, surtout chez ces arbustes spécifiques, les, osiers (Salix alba). Les Saules aiment les terrains humides où ils ont une croissance rapide.

Les Saules dans Le Loudunais

– Saule Fragile Salix fragilis 25 m
Arbre touffu avec les feuilles lancéolées et minces ; il est souvent étêté. Jeune il porte un houppier large et forme souvent plusieurs troncs. Ses branches cassent facilement, d • où le nom fragile. Les chatons fleurissent avant la formation des feuilles en mars-avril.

– Saule Blanc Salix alba 5 à 25 m
Les feuilles sont assez petites, lancéolées d’un vert-gris pâle, poilues dessous. Il a un tronc unique avec les branches jaunâtres très décoratives utilisées pour la vannerie et la médecine (acide salicylique).

– Saule Argenté Salix a argentea 15 m
Il porte un feuillage d’un doux gris argenté très joli. Il est souvent planté dans les parcs.

– Saule Pleureur Salix chrysoeoma 18 m
Facilement reconnu grâce à ses longs rameaux tombant jusqu’au sol, il produit un bel effet planté près d’un plan d’eau. Comme les autres saules il supporte bien la taille.

– Saule Marsault Salix caprea 8 à 12 m
En terrain dégagé il pousse bien droit, par contre dans les clairières et en lisière de forêt, où il se trouve souvent, son tronc est plutôt torturé. Ses chatons mâles sont dorés, les chatons femelles sont verts. Ses feuilles sont ovales, velues jeunes, glabres adultes, et elles sont plus courtes que celles des autres saules.
Le Saule Marsault fleurit très tôt en mars et représente la première nourriture printanière des abeilles.
– Saule Tire-Bouchon Salix matsudana « Tortuosa» 10 m
Souvent planté pour sa taille modérée. Ses rameaux sont très sinueux et tortueux et ses longues, fines feuilles sont aussi sinueuses. Ses branches sont assez compactes et son allure est intéressante et décorative.

Le Saule est excellent pour la pratique de l’émondage, une coutume où les jeunes branches étaient recépées tous les quatre ans.

A l’exception du Saule Marsault, on obtient les saules par bouturage. On plante une jeune branche dans la terre humide ou dans un bac d’eau et les jeunes pousses apparaissent rapidement.

Les feuilles et les chatons du Saule Blanc étaient utilisées comme un sédatif et un anti -stress.
Les rhumatismes et fièvres furent longtemps soignés avec l’écorce et les feuilles grâce aux propriétés de l’acide salicylique.

Beaucoup de manches d’outils étaient réalisés dans son bois tendre et résistant. On obtient aussi le fusain pour le dessin

Dans le Loudunais on trouve de vénérables saules vieux parfois de 200 ans et plus ; plusieurs ont un tronc de 5 à 7 mètres de tour.
Pour sa beauté hivernale et estivale le saule mérite d’être planté en isolé.


Paru dans la « Feuille Arbrissel » N°17
Pour les informations contenues, tenir compte de la date de parution de cet article.

Consulter également la rubrique « Arbres Remarquables » >Consultez également la rubrique Fiche descriptive des arbres et arbustes

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
error: Content is protected !!