Arbres en Loudunais

Cornouiller mâle

Comment les reconnaître
Ses fleurs jaune pâle sont les premières à surgir de l’hiver. Les branches partent du tronc à environ 1 m du sol et montent jusqu’à la cime. Les fruits abondants appelés cornilles sont comme de petites olives rouges puis noires à maturité fin Août.

Qualité
Grande longévité et rusticité.
La fructification est abondante et assurée chaque année
Bois de grande qualité réputé pour sa dureté (un des plus durs connus)

Usages
Le bois a servi au Moyen âge pour faire les lances et les flèches, d’où son nom de mâle car grâce à la dureté de son bois, il contribuait à la virilité des « mâles ». Les fruits servent à confectionner d’excellentes confitures connues de nos grand-mères. Cueillis vertes, ils peuvent être salés et servis comme condiments. Ils fournissent une excellente eau de vie.

Commentaire / Anecdote
Les plus anciens loudunais parlent de cornilles mais surtout en langage local de « queurgnolles »
Pourquoi le « corniller » est l’arbre symbole d’ Arbrissel? Le Loudunais est une zone privilégiée pour l’établissement de cet arbuste fruitier rare, peu rencontré dans le reste de la Vienne. On en trouve des sujets de 300 ans et plus. Arbre méconnu et peu spectaculaire hormis sa floraison, il mérite qu’on s’y intéresse de nouveau. D’ailleurs nos aieux ne s’y trompaient pas. Dans chaque poulailler loudunais, un cornouiller était planté, offrant une abondante nourriture aux volailles et aux fermiers par la même occasion.
Sa floraison très précoce est un argument comme celui de son bois valeureux et de ses fruits succulents. Enfin, sa rusticité et longévité plaident en sa faveur ainsi que sa grande adaptation aux terres d’aubues, typiques du loudunais.

Implantation
Ses terrains favoris sont les argilo-calcaires sur craie. Il demande très peu d’espace et apprécie l’abri d’un mur Il croît très lentement. Ses fruits abondants feront le régal des promeneurs.

Il est idéal pour mettre en valeur une petite cabane de vigne ou un beau muret traditionnel en tuffeau. Il met en valeur de façon significative toute maison de caractère en tuffeau et pour son rôle passé dans la confection des flèches et javelots, il peut accompagner les abords d’un ancien château-fort ou d’un vieux donjon médiéval.

 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page
error: Content is protected !!