Arbres et arbustes

Le Cornouiller mâle

Cornus mas

Espèce de corniller ! Non ceci n’est pas une insulte locale, mais un arbre.
Cornouiller mâle devient en Loudunais, cornouiller, et son fruit la cornille ou en patois plus ancien ”queurgnolle”, à vos souhaits !!!

Dans la campagne, confusion est parfois faite entre corniller et cormier qui lui, donne les cormes qu’on mange comme les nèfles (appelées melles), c’est à dire blets ou chopes.
Bien compliqué tout ça!

Alors pourquoi donc Arbrissel s’est attribuée le cornouiller mâle (cornus mas) comme symbole ?
Rassurez-vous tout de suite : nous ne sommes pas plus un club de machos qu’un groupe à l’esprit tordu. Non.
Tout simplement, ce petit arbre fruitier discret est plutôt rare dans l’Ouest de la France, et le Pays Loudunais a su en préserver 200 à 300 sujets aux abords des vieilles demeures, dont certains ont plus de 3 siècles.

Arbre méconnu de nos jours, il fut pourtant autrefois très prisé. Implanté dans une basse-cour, il offrait son abondante fructification aux volailles comme aux fermiers.

Les grand-mères préparaient une confiture succulente tandis que brûlés, les fruits fournissaient une eau de vie de grande qualité que certains gardaient précieusement.N’est-ce pas Monsieur. ……….. ?

Son bois a servi à réaliser les fameuses boules en bois de nos aïeux. Il est réputé pour être un des plus durs d’Europe, tant et si bien qu’ au Moyen-Age il servait à confectionner flèches et javelots d’où son nom de mâle car il contribuait à la virilité des guerriers. Depuis il est tombé dans l’oubli. Cela valait bien une sortie de tunnel.

Arbrissel est là pour lui redorer son image et inciter à sa réimplantation, motivée par 3 avantages :

Son intérêt décoratif : c’est le premier arbre qui fleurit (jaune), avant même l’amandier.
Son intérêt culinaire et sa rusticité : quelque soit le temps, parfois capricieux du printemps, il livre des milliers de fruits aigre-doux au goût subtil.
Son adaptation au sol et au climat local. Il est très rare dans la Région mais pas en Loudunais. Allez savoir pourquoi !

Dans notre patrimoine végétal, il a une grande place.


Où trouver des cornouillers remarquables ?

– à Ouzilly-Vignolles, sur le parking du logis Terra Villa
– à Vayolles, sortie du bourg vers Berthegon en bordure de CD 14
– à St Jean de Sauves, sur le bord de la place de la Mule Rouge
– à Blénay, commune de Dercé, aux abords d’un beau logis
– à Nouzilly, au carrefour de la sortie du hameau sur la route du grand Puy d’Ardanne
– à La Roche-Rigault, chemin de la Perrière

Nota : Excepté celui d’Ouzilly-Vignolles, tous sont privés.
Prière de respecter les limites de propriété”.

Si vous pensez avoir découvert un arbre remarquable, n’hésitez pas à communiquer l’info à Arbrissel qui continue ses recensements d’arbres hors du commun dans tout le pays Loudunais.


Paru dans la « Feuille Arbrissel » N°01
Pour les informations contenues, tenir compte de la date de parution de cet article.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
error: Content is protected !!