Actualités

ARBRISSEL au Marché de Noël de Loudun

ARBRISSEL a souffert du confinement comme les autres associations. Si les sorties botaniques et les conférences ont manqué, les membres bénévoles n’ont pas chômé pour autant.

Dans les ateliers, la fabrication d’hôtels à insectes, nichoirs et autres mangeoires allait bon train.
« Nous avons vendu plus de 150 pièces au marché de Noël de Loudun, précise le président, Quentin Guellerin-Gandier. 

Notre opération Adopte un amandier a été un succès à la pépinière. Pour l’instant, on essaye de prévoir notre journée taille et greffe mi-mars. »
Le cornouiller reste l’emblème de l’association.
Le site internet créé pendant le confinement met en valeur les arbres et végétaux de saison

« On trouve des fleurs l’hiver aussi, raconte Françoise Dubois, membre de l’association.
Si on se promène dans le parc du Château, on trouve le jasmin d’hiver très odorant ou le laurier-tin dont les bourgeons gonflent juste en ce moment pour une floraison entre février et mars ».

De son côté, Pierre Badin parle du gui, cette plante parasite qui se nourrit de sève aux dépens d’un arbre hôte et dont les graines sont dispersées par les oiseaux.
Passionné de nature, il est intarissable autant sur la botanique que l’histoire.
Il parle volontiers des traditions où le gui aux petites boules blanches était très recherché pour en faire des couronnes.

Thérèse Rinuit


Pour aller plus loin :
> Ecouter le podcast de Pierre Badin
Un podcast de Pierre est prévu dans les prochains jours

> A lire : la taille et la greffe des arbres fruitiers dans notre rubrique conseils pratiques

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
error: Content is protected !!